Naissance et mort d'une gare

File0002la garela gare 2horairela gare

NAISSANCE ET MORT D’UNE GARE

 

Le 05 septembre 1875, le maire de la commune, Monsieur Léon Fleury, ouvre la séance du Conseil Municipal. A l’ordre du jour de cette session extraordinaire, la construction –« D’un chemin de fer d’intérêt local »- allant de Bellenaves à Paray le Monial.

Après délibération , le Conseil estime que pour respecter les intérêts des habitants , le « chemin de fer d’intérêt local » passant par la vallée de la Bouble doit desservir le chef-lieu de canton , Chantelle ,  sans omettre la construction d’une gare à Fourilles. En effet, la présence de cette gare permettra également la desserte des communes de Barberier, Etroussat  et Ussel.

Peu de temps auparavant, le 24 août 1875, le Conseil Municipal d’Etroussat avait donné son accord pour le tracé par la vallée de la Bouble à la condition qu’une gare soit construite à Fourilles. En effet, la commune « exporte » chaque année 1600 t de chaux, 388 t de blé, 5800 hl de vin, 975 t de pommes de terre, 600hl d’huile de noix, et « importe » 14 t de sel, 200 t de charbon et 2400 stères de bois.

Le 17 mars 1878, le Conseil Municipal de Fourilles réuni sous la présidence de Mr Antoine Mazerolle – maire- donne à nouveau un avis favorable à la création du chemin de fer allant de Bellenaves à Paray le Monial.

Le 10 avril 1884 à 6h du soir, Mr Antoine Mazerolle, maire, soumet au Conseil le projet des stations à établir sur la ligne départementale de Varennes à Chantelle. Le Conseil , à l’unanimité , approuve tout en faisant remarquer que la commune de Deneuille , par facilité ne peut être desservie que par Fourilles et non par Chantelle , comme le dit l’enquête spéciale sur les stations , qu’en outre , grâce à sa situation géographique , Fourilles desservira avantageusement les communes d’Ussel , Barberier , Etroussat et les tuileries de Blanzat.

Le 18 mai 1884, un nouveau Conseil Municipal est élu :

                        Maire     : Mr Léon Fleury

Le 21 septembre 1884, Mr Léon Fleury, maire, fait part au Conseil Municipal, que lors de l’enquête relative à l’implantation des stations, ni le maire, ni les membres du Conseil ne se sont rendus compte que l’on interrompait le chemin n° 15 assurant un tracé direct entre l’église et le château.

Le Conseil propose d’intervenir auprès de Mr le Préfet et du Conseil Général pour modifier le lieu d’implantation de la gare, de demander à la compagnie concessionnaire de modifier ce lieu d’implantation, ou, à défaut, prendre en charge les frais de réhabilitation de l’ancien chemin de Fourilles à St Pourçain, ce qui n’empêchera pas l’exécution d’un chemin latéral permettant l’accès des voyageurs et des marchandises à la dite gare.

Courant 1884 la « Société Générale des Chemins de Fer Economiques » de Varennes à Chantelle , retient les stations de St Pourçain, Louchy, Montord,  Chareil, Cintrat, Fourilles et Chantelle d’où on pourra poursuivre vers Ebreuil en passant par Leu, Ussel, La Marche, Charroux, St Bonnet et Vicq .                                                                                                   

La construction de l’ouvrage fut réalisée en 1885 et 1886, et la « ligne » inaugurée le 21 janvier 1887.

Le quai de la gare de Fourilles fut agrandi en 1923. Après de longues discussions et les démarches insistantes du Conseil Municipal d’Etroussat, un pont-bascule fut installé en 1925. L’éclairage de la gare fut l’objet de longs débats entre la société des Chemins de Fer Economiques et la commune. Les échanges se poursuivirent de 1926 à 1931.La « Ligne » assura, jusqu’en 1933 le transport des marchandises provenant ou à destination de Barberier et Etroussat.

En 1927, Mr le Préfet propose l’établissement d’une ligne d’autobus de Chantelle à Vichy en passant par Fourilles.

Le 14 juillet 1927, le Conseil Municipal réuni sous la présidence de Mr Jean Allier – maire- décide que la commune de Fourilles étant desservie par le chemin de fer départemental de Varennes à Marcillat, « n’a rien à faire ni à voir dans l’exploitation d’une ligne d’autobus qui ne peut rendre que des services aléatoires et qui générerait de nouveaux impôts, impôts déjà existants et de beaucoup suffisants »

Durant les années 30, en plus du train voyageurs- marchandises, fut crée une desserte quotidienne par micheline, allant de Chantelle à St Pourçain. Mr Lucien Grobost l’a régulièrement empruntée, et le trajet Fourilles – St Pourçain se faisait en  20 minutes.

En 1939, la « ligne » fut définitivement fermée. Le 25 août 1940, le Conseil Municipal, présidé par Mr Henri Mounin, considérant que la fermeture de la ligne de chemin de fer économique et la suppression de la ligne d’autobus desservant la commune, demande la réouverture de la ligne chemin de fer Varennes –Marcillat dans les plus brefs délais.

Le 20 avril 1943, la Délégation Spéciale (1), présidée par Mr Georges Allier, se porte acquéreur au nom de la commune, de la gare, des terrains annexes et du parcours de la voie ferrée situés sur le territoire communal

Le 11 avril 1944, conformément à la décision  de Monsieur le Préfet de l’Allier, du 19 octobre 1942, la Délégation Spéciale, présidée par Mr Georges Allier est autorisée à vendre, pour le compte de la commune, les traverses de la voie de chemin de fer disponibles comme indiqué par les Ponts et Chaussées. Le montant de la vente allant prioritairement aux indigents de la commune. (prix de la traverse : 3 francs soit 0,52 euros d’aujourd’hui la traverse à enlever)

Ainsi, après plusieurs décennies de bons et loyaux services, transports de voyageurs et marchandises, barriques de vin, huile de noix, céréales, pommes de terre, tuiles, briques, carreaux, chaux, charbon, bois, sel,  engrais …la Ligne s’éteignait.

 (1)   en remplacement du Conseil Municipal démissionné par Monsieur le Préfet et dont le maire était  depuis  1936  Mr Jean-Baptiste Sancelme .La D S était composée de 3 membres Mrs Georges Allier, Jean-Baptiste Mazerolle, Léon Soupizet.

 Article réalisé d’après les comptes rendus du Conseil Municipal de Fourilles et des  « Chroniques municipales »  de Mr D’Azemar pour Etroussat .

Suivez-nous

BonPlanLocal

Calendrier

<novembre 2019>
LUNMARMERJEUVENSAMDIM
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Informations utiles

  • mairie
    Mairie de Fourilles 2 Passage de la mairie 03140 FOURILLES Tel: 04 70 56 93 61 Fax: 04 70 56 95 34 mairiefourilles@orange.fr ...

Conseil Municipal

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.