Les vignes de Fourilles

LES VIGNES DE FOURILLES

Un petit mot sur le vignoble de Saint-Pourçain

 

Le Saint-Pourçain remonte aux Phéniciens puis il est cultivé par les Romains.

Dès le Moyen-Age, les vins de Saint-Pourçain sont présents à la table des rois.

Les papes d'Avignon appréciaient ce vin. Ils en consommaient de 60 à 120 hectolitres par an.

Au XVIII siècle, le vignoble occupe 8000 hectares. A Fourilles, à cette époque la vigne occupait une bonne partie de la commune : de la Mivoie jusqu'à la limite de Chareil-Cintrat, et tout le côté d'Etroussat.

Jusqu'en 1890-1893, Contigny avait le plus grand port. On pouvait y expédier par bateaux les vins en région parisienne et dans le centre de la France.

De la fin des années 1800 à 1939 environ le vin était expédié à partir de la gare de Fourilles en tonneaux.

 En 1892, le phylloxéra s'abat sur le vignoble : c'est la catastrophe. Malgré la replantation avec des portes greffes américains, le vignoble ne retrouvera pas ses surfaces.

En 1951, les vins de Saint-Pourçain sont classés en appellation VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieur), et en 1952 la Coopérative de Saint-Pourçain est créée et la construction de la cave est lancée, dénommée aujourd'hui l'Union des Vignerons. Elle compte aujourd'hui 60 viticulteurs qui exploitent les deux tiers de l'appellation. L'autre tiers est exploité par 18 caves particulières.

Le vignoble compte dix-neuf communes de Chemilly à Chantelle.

En 1975, un plan de relance dans la cadre d'une OGAF (Opération Groupée d'Aménagement Foncier) est demandé pour la plantation de vignes. Celles que l'on connaît actuellement sont hautes et leurs rangs larges permettent l'utilisation de la mécanisation.

En 2009, le vignoble de Saint-Pourçain obtient enfin l'A.O.C (Appellation d'Origine Contrôlée) après avoir déposé son premier dossier en 1982.

Sa surface est aujourd'hui de 640 hectares dont un tiers en blanc et deux tiers en rouge soit une production de 22 000 hectolitres par an.

Les rouges proviennent d'assemblage des cépages Gamay et Pinot, les rosés du cépage Gamay, les blancs des cépages Chardonnay, Trésaillier, Sauvignon. Le Trésaillier, typique à Saint-Pourçain, est aussi appelé Sacy.

A Fourilles, il y a environ 30 hectares de vignes principalement du rouge.

Environ un hectare est exploité par des viticulteurs pour leur consommation personnelle

(souvent des vignes basses à faible écartement),  26 hectares sont exploités par six viticulteurs et vinifiés à l'Union des Vignerons et environ deux hectares et demi sont exploités par deux caves particulières.

Toutes ces vignes sont classées en A.O.C malgré quelques embûches au départ.

C'est est un lieu privilégié pour les randonnées pédestres et équestres où l'on peut découvrir les vignes actuelles et suivre le parcours des cabanes qui sont très bien conservées et les anciennes vignes dans les côtes.

On peut également visiter le conservatoire de la vigne et du vin au château à Chareil-Cintrat. On peut y découvrir tous les anciens cépages qui ont été cultivés sur le Saint-Pourçain. Sur deux hectares, on en retrouve quinze cépages différents.

P1020565carte postale gareDSCF1105P1020570P1020566P1020571P1020567P1020568DSC_3790[1]P1020569

Suivez-nous

BonPlanLocal

Calendrier

<novembre 2019>
LUNMARMERJEUVENSAMDIM
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Informations utiles

  • mairie
    Mairie de Fourilles 2 Passage de la mairie 03140 FOURILLES Tel: 04 70 56 93 61 Fax: 04 70 56 95 34 mairiefourilles@orange.fr ...

Conseil Municipal

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.